main banner
You are here: Home page » Resources » Letters

To: Ministre de l’Ecologie du Développement durable, du Transport et du Logement
Re: Contribution des médecins et ONGs en amont du Conseil européen des Ministres de l’environnement du 21 juin 2011

A l’attention de, Madame Nathalie Kosciusko-Morizet Ministre de l’Ecologie du Développement durable, du Transport et du Logement

Copie à, Madame Norra Berra, Secrétaire d’Etat a la Santé

Bruxelles et Paris le 14 juin 2011

Objet : Contribution des médecins et ONGs en amont du Conseil européen des Ministres de l’environnement du 21 juin 2011

Santé et climat : vers une réduction des émissions d’au minimum 30% d’ici à 2020 pour améliorer la santé publique

Madame la Ministre,

Les ONG de santé et d’environnement européennes représentées par la Health and Environment Alliance (HEAL), Health Care Without Harm Europe (HCWH-Europe) soutenues par le Réseau Action Climat – France (RAC-F) et 5 réseaux majeurs de médecins et experts de santé-environnementale, accueillent favorablement les discussions actuelles concernant la “Feuille de route 2050 pour une Europe compétitive et à faibles émissions carbone”.

Un mouvement ambitieux de l’Union européenne vers une société décarbonée offrirait ainsi, au delà d’importants co-bénéfices environnementaux et socio-économiques, la possibilité d’améliorer substantiellement la santé des européens. Cela permettrait littéralement de sauver de nombreuses vies et d’améliorer les conditions de vie de nos concitoyens. C’est pourquoi, nous appelons la France à supporter un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au minimum 30% d’ici à 2020.

Le changement climatique est devenu aujourd’hui un enjeu majeur de santé et de dépenses publiques. Ses impacts sur la santé sont multiples, les polluants atmosphériques associés aux émissions de dioxyde de carbone (CO2) tels que les particules fines, le dioxyde de soufre, l’ozone et les oxydes d’azote étant à l’origine d’une part importante des cas de maladies respiratoires, bronchites chroniques, asthme, pneumonies et tuberculose.

Pire, nos émissions de gaz à effet de serre et autres gaz toxiques pourraient entrainer chaque année quelques 207 millions de jours d’activité restreinte et la mort prématurée de plus de 230.000 personnes dans les prochaines années en Europe.

Question de santé publique chaque jour plus préoccupante, le changement climatique s’avère aussi un défi économique sans précédent pour notre service public de santé. Les dépenses afférentes aux maladies respiratoires coûtent à l’heure actuelle 6% du budget de santé annuel de l’Europe, soit environ 47,3 milliards d’euros selon un récent rapport des associations HEAL et HCWH-E .

Cette même étude livre des résultants probants quant aux impacts d’une politique climatique renforcée sur les maladies respiratoires et les dépenses de santé publique. Elle démontre que, pour ces 10% supplémentaires (passage de -20% à -30%), les économies de dépenses de santé publique pourraient atteindre 3,5 milliards d’euros par an uniquement pour la France. Plus de 15% du déficit de la Sécurité Sociale pourraient être ainsi comblés.

Ainsi, nous vous demandons, lors du prochain Conseil européen des Ministres de l’environnement de :
-  soutenir un objectif de réduction des émissions de 30% d’ici 2020 (par rapport à 1990) en Europe ;
-  inciter la Commission européenne et la Présidence Polonaise de l’Union européenne à préparer la décision pour l’adoption d’un nouvel objectif européen d’ici la fin de l’année 2011 au plus tard.

Nous vous remercions par avance pour la prise en compte de nos demandes et nous restons à votre disposition pour faire de la santé publique l’un des pilier de la lutte contre le changement climatique au niveau européen et international.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre plus haute considération.

Genon Jensen, Executive Director, Health and Environment Alliance (HEAL)

Anja Leetz, Executive Director, Health Care Without Harm Europe (HCWH Europe)

Sandrine Mathy, Présidente, Réseau Action Climat – France, (RAC-F)

Pr. Dominique Belpomme : Président de l’Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC), Médecin spécialiste en Oncologie médicale, Professeur de Cancérologie à l’Université Paris-Descartes (Paris V)

Mr. André Cicolella : Porte-parole du Réseau Environnement Santé (RES) , Conseiller Scientifique auprès de l’Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques (INERIS)

Dr. Paul Cordonnier: Président de l’Association pour la Promotion de la Recherche en Environnement et Santé publique (APRES).

Dr. Dominique Le Houézec: Vice-Président de la Confédération Nationale Médicale Santé-Environnement (CNMSE), Pédiatre, Ancien Chef de Clinique infantile du CHU de Caen

Dr. Pierre Souvet : Président de l’Association Santé Environnement de France (ASEF), Cardiologue, élu « médecin de l’année 2008 » pour son combat sur la santé et l’environnement

Mr. Olivier Toma : Président fondateur du Comité pour le Développement Durable en Santé (C2DS), Directeur de l’agence Primum Non Nocere.

Last updated on 21 June 2011

About HEAL

The Health and Environment Alliance (HEAL) is a leading European not-for-profit organisation addressing how the environment affects health in the European Union (EU). We demonstrate how policy changes can help protect health and enhance people’s quality of life. Read more »

Members

HEAL has over 70 member organisations, representing health professionals, not-for-profit health insurers, doctors, nurses, cancer and asthma groups, citizens, women’s groups, youth groups, environmental NGOs, scientists and public health institutes. Members include international and Europe-wide organisations, as well as national and local groups. Read more »

Contact us

Health and Environment Alliance (HEAL)
28 Boulevard Charlemagne
B1000 Brussels, Belgium
Phone: +32 2 234 3640
Fax: +32 2 234 3649
E-mail: info@env-health.org
Press: Diana Smith

Direct telephone numbers: HEAL team page.

HEAL website privacy policy